Durcissement des mesures COVID 19 au club mise en application dès le 14.11.20

Malheureusement nous devons à nouveau ajuster nos directives COVID car selon la commission Romande et Tessinoise du sport nous ne pouvons plus sortir en bateau d’équipe selon le tableau ci joint.

CRTS_Liste_des_sports_contacts_nov2020

Merci de respecter cette nouvelle directive de suite.

Nous nous réjouissons d’un retour à la normale pour l’entier de nos activités de club.

Bon WE à tous.

Votre comité

Uniquement du skiff pour tous.

Rameuses et rameurs, luttons contre la moule Quagga (Dreissena rostriformis bugensis)

La moule Quagga (Dreissena rostriformis bugensis) est une espèce exotique envahissante d’eau douce, cousine de la moule zébrée, mais se développant aussi dans des eaux bien plus profondes et se reproduisant toute l’année, même à basse température. Dans les endroits où elle se présente, cette dernière occasionne :

  • des dommages aux infrastructures (obstruction des conduites et filtres des installations d’approvisionnement en eau potable, dommages aux installations portuaires),
  • des atteintes à l’environnement (concurrence les espèces indigènes),
  • un impact consécutif pour la pêche professionnelle et sportive (diminution des ressources nutritives pour les poissons et agglomérats sur les filets),
  • des préjudices aux activités de loisirs et au tourisme (colonisation de la beine lacustre, dommages aux bateaux).

Rameuses et rameurs luttons contre la moule Quagga

Un geste pour nos lacs

La moule Quagga est déjà présente sur les grands lacs de la région (Léman, Neuchâtel-Morat-Bienne) et ne pourra pas être éradiquée. Néanmoins, cela n’est pas le cas pour d’autres lacs en Suisse ou à l’étranger. Ces organismes peuvent être transportés par les bateaux, mais aussi par l’intermédiaire du matériel de sports nautiques et de plongée. Spécifiquement dès qu’il y a circulation d’équipements humides ou d’eau.

Nous avons la responsabilité de limiter cette propagation. Raison pour laquelle il nous est primordial d’informer les acteurs concernés (plaisanciers, pêcheurs, amateurs de sports nautiques) et les sensibiliser à l’importance que revêt la mise en œuvre des mesures de prévention. Le nettoyage et séchage systématiques des bateaux, des petites embarcations nautiques et équipements à chaque changement de plan d’eau permettraient d’empêcher une propagation d’organismes exotiques envahissants dans les eaux encore non colonisées.

Informations RTS

24 heures

Vous trouverez ci-joint la fiche de recommandation éditée par la Confédération. Celle-ci décrit spécifiquement le nettoyage de bateaux, néanmoins ces recommandations valent pour les équipements nautiques (ex. canoë, kayaks, stand up paddle, etc.). Nous vous invitons à diffuser cette information à vos membres ou autres personnes concernées, afin de les sensibiliser aux bonnes pratiques lors de tout changement de plan d’eau. Il est important de noter que ces recommandations concernent la propagation de la moule Quagga, mais valent aussi pour les autres espèces exotiques envahissantes aquatiques.

Fiche-technique-à-l’intention-des-propriétaires-de-bateaux

Lien informations

Source mail du 01.09.20 de la Direction Générale de environnement

Daujat Charline – Scientifique du patrimoine naturel (Lutte contre les espèces exotiques envahissantes)

15 février 2020 belle journée d’entraînement pour nos athlètes.

Peu de vent, un soleil brillant et un bon lac voici les ingrédients d’un entraînement réussi.