Nombreux titres aux championnats Romand à Divonne F le 5 octobre 2019.

Météo mitigée, mais conditions parfaites sur le lac de Divonne pour cette édition 2019 des championnats romands. Les rouges et blancs auront su en profiter et marquer les courses de leur emprunte. Huit titres et sept podium et la quasi totalité de nos athlètes accèdent aux finales. De magnifiques courses chez nos juniors, et le huit qui reste dans le giron morgien, rien de tel pour galvaniser les troupes avant la préparation hivernale 2020 qui s’annonce.

Champions et Championnes

1x Cadettes Thalia Ahumada

4x Minime filles Guillemette Roland, Andréa Sorensen, Diana Ciotti, Cecillia Villa

Nos filles minimes

1x Cadet Louis Micheli

1x Senior femme Margaux Oural

1x Juniors Raphaël Ahumada

4x Seniors Hugo Gheorghiu, Louis Margot, Maxime Hauzeur, Damien Kirchhofer

2x Juniors Raphaël Ahumada, Louis Micheli

8+ Seniors Hugo Gheorghiu, Louis Margot, Maxime Hauzeur, Damien Kirchhofer, Raphaël Ahumada, Noé Mossi, Ulysse Roland, Romain Ricci barr: Margaux Oural

Vice Champions et Championnes

2x Cadets Gautier Rigoli, Jérôme Laurent

4x Cadets Noé André, Romain Olaya, Jérémie Lafond de Lormel , Adam Lelek

2x Seniors filles Louise Martin, Margaux Oural

2x seniors Louis Margot, Hugo Gheorghiu

2x Cadettes Thalia Ahumada, Erin Sendall

2x Minimes filles Guillemette Roland, Sixtine Charbonnier

Merci à nos supporter pour votre présence dans cette journée.

Merci à nos photographes Michel-Pierre Hauzeur et Marc-André Kirchhofer pour les beaux souvenirs.

Please follow and like us:
error

Rappel sécurité des sorties non encadrées.

Nous vous rappelons que selon notre règlement de sécurité du 5 novembre 2019 chiffre 1, vous avez l’obligation de noter vos sorties avant d’aller sur l’eau en spécifiant bien la direction que vous prenez. Ceci s’applique surtout aux sorties non encadrées.

Pour les sorties en eau morte à plus de 300 mètres de la rive et en rivière, l’embarquement de gilets, ou « d’engins », de sauvetage est obligatoire (matériel à disposition dans le hangar à bateau).
Il est recommandé d’emmener un téléphone portable avec les numéros de secours préenregistrés.
Les sorties s’effectuent sous la responsabilité de chacun des participants.

Règlement de sécurité

Zones avec attentions particulières de navigation dans notre secteur

Please follow and like us:
error

Nouveaux entraîneurs JS en Suisse Romande.

Les cours d’entraîneurs JS organisé par le canton de BE-JU se sont déroulés à Morges pendant 2 WE . 19 nouveaux entraîneurs ont été formé par quelques experts JS et différents intervenants. Bravo à tous et d’avance merci pour votre investissement dans vos différents club.

Pour le FRC, le comité a le plaisir de vous annoncer que Alexia Ferri et Nils Golay ont tous les 2 réussi la formation.

Bravo a eux pour cette réussite et merci d’avance pour votre aide précieuse dans les structures d’encadrement du club.

Please follow and like us:
error

Ecole d’aviron août 2019

Un groupe de 9 jeunes (filles et gaçons) a découvert notre sport .

Bravo et merci à tous pour votre engagement dans cette semaine.

Merci à Christian, Gérald, Mathieu et Célia pour l’ encadrement de cette semaine.

Merci aussi aux compétiteurs qui ont aidé à la barre, comme rameur, à la manutention du matériel.

Bonne suite à tous.

Vous êtes les bienvenus dans notre club.

« 1 de 2 »
Please follow and like us:
error

RIP Fernand Vuillard

Chers membres et amis du Forward Rowing Club Morges,

C’est avec le cœur lourd que le comité vous annonce le décès de Fernand Vuillard, qui nous a quitté mardi 13 août 2019. Nos pensées vont à sa compagne Monique et à ses trois enfants à qui nous présentons nos sincères condoléances.

Chaque coup d’aviron et une gifle et non un coup de point.

Fernand était sans aucun doute, comme Jean-Daniel Pauchard, qui nous a quitté il y quelques semaines, un des piliers du club. Qui ne se souvient pas de ses bottes « Chameau », de son chapeau aux allures de « Far West », des coups de gueules légendaires, mais surtout de sa passion pour l’aviron, de son humour et de sa gentillesse.

Fernand est né en 1945 en Savoie où il a exercé le métier de plâtrier-peintre jusqu’en 2007, année de sa retraite. C’est à 14 ans, que Fernand s’assoit dans un bateau d’aviron pour la première fois. A partir de cet instant, ce sera son sport, son « violon d’Ingres », son vice, sa folie. Son palmarès français est impressionnant : 1965, champion de France « militaire »; 1968 et 1969, champion de France en 8+. Une consécration !

Quand on discute dans le bateau ça m’intéresse pas

Fernand s’est ensuite tourné vers la Suisse où il a rejoint le Forward Rowing Club Morges en 1973. Il a couru de nombreuses fois sous la bannière rouge et blanche de Morges et en 1974 il est devenu champion suisse en « yole de mer » et l’année suivante champion suisse en 8+. Fernand a ensuite marqué un temps de pause dans ce parcours exceptionnel pour se consacrer à sa famille. Il est revenu au club au début des années ’90 pour ne plus le quitter. A son retour, il a ramé avec la section « loisirs », qu’il a animé pendant de nombreuses années.

Fernand en parole et images par Foin Foin

En 2000, il a finalement rangé son « body » de compétiteur pour enfiler un costume d’entraîneur, mais sa passion est restée intacte. De 2007 à 2014, année où sa santé ne lui permettait plus d’entraîner, Fernand venait trois fois par semaine depuis son domicile au pied du Salève jusqu’à Morges, pour dispenser ses cours dans la joie et la bonne humeur.

La messe est dite

Fernand n’a jamais compté ni la distance ni le temps. Dès qu’on avait besoin de lui pour animer une école d’aviron, un passeport vacances ou un camp d’entraînement, il répondait invariablement: Présent! Il changeait une batterie défectueuse de bus, peaufinait un réglage final avant une course, tapait amicalement l’épaule d’un collègue entraîneur et partageait volontiers le temps qui lui restait avec les autres membres du club autour d’un verre.

Ils font ch… avec ça

Fernand avait une étonnante capacité à motiver les jeunes. Il faisait partie de ces gens qui font les choses naturellement, sans livre, sans ordinateur, sans statistique. Ses expressions savoyardes et son franc-parler était sa marque de fabrique. Pendant des décennies il fût l’âme et la mémoire du club, mais en formant minimes et cadets il était aussi son avenir. Maintenant, il n’est plus…

Adieu Fernand.

Please follow and like us:
error